×

Warning

Error loading component: com_icagenda, Component not found.

Les élèves inspecteurs à l’épreuve de la soutenance de leurs mémoires

Du 4 au 6 juin 2018, l’Ecole Nationale des Douanes (END) organise les soutenances de mémoires de fin de cycle de la 23e session de ses élèves inspecteurs des douanes. Après la cérémonie inaugurale, le Gabonais Dorian Dan Curtis Abogué Meyo a soutenu et obtenu la note de 16/20. Au total, 50 élèves dont 24 Burkinabè ont abordé diverses problématiques de l’administration douanière.

La contribution de l’administration des douanes ou développement durable et à la lutte contre le terrorisme, la gestion prévisionnelle des effectifs emplois et compétences au sein de l’administration douanière, end soutenantce2 2018la coopération entre la douane et les autres administrations publiques pour une gestion coordonnée des frontières et la problématique du recouvrement des recettes douanières dans un contexte d’incivisme fiscal. Ce sont là quelques thèmes abordés par les 50 élèves inspecteurs divisionnaires des douanes lors de la 23e session de l’Ecole Nationale des Douanes (END) pour la soutenance de leurs mémoires de fin de cycle. Pour cette session, ils sont 24 Burkinabè, 18 Gabonais, 5 Congolais, 2 Togolais et un Nigérien qui, après trois ans de formations pour certains et deux ans pour d’autres, défendent devant un jury, le fruit de leurs recherches qui couronnent leur formation.

En cette occasion solennelle, le Directeur Général (DG) de l’END, Casimir Sawadogo, a exprimé sa gratitude aux autorités du ministère en charge des Finances et de la Direction Générale des Douanes pour les efforts constants en vue de permettre à l’END de réussir ses missions. A l’entendre, la formation des inspecteurs divisionnaires des douanes s’achève par cet exercice assez éprouvant mais très formateur qu’est la préparation et la présentation devant un jury, d’un mémoire. Déjà, le DG casimir Sawadogo a remercié l’ensemble du corps professoral de l’Ecole pour le travail acharné, mais aussi les Directeurs de mémoires pour l’encadrement des élèves, avant d’encourager les impétrants à donner le meilleur d’eux-mêmes lors des soutenances.

Le secrétaire général du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID), le Dr Séglaro Abel Somé, a salué les efforts constants de l’END qui a résolument fait de la performance, son cheval de bataille avec à la clé, la culture de l’excellence et des innovations dont elle fait montre depuis son érection en EPE en 2013. end soutenantce1 2018« J’ai la ferme conviction que … l’END relèvera toujours le défi de la formation, tout en élargissant son horizon dans le cadre non seulement de son érection en EPE, mais également et surtout dans le cadre de son érection en Centre régional de formation de l’Organisation Mondiale des Douanes », a-t-il ajouté. Le Dr Abel Somé s’est réjoui de la pertinence des thèmes abordés, convaincu qu’à travers ces thèmes, de nouvelles pistes de solutions seront proposées afin de permettre à la Direction générale des douanes du Burkina Faso ainsi qu’à celles du Gabon, du Congo, du Togo et du Niger, d’accroître leurs performances.

Pour la soutenance inaugurale, c’est le Gabonais, Dorian Dan Curtis Abogué Meyo qui a présenté son travail sur « La mobilisation optimale des recettes douanières par la maîtrise de la gestion des risques au Gadon ». Après l’avoir défendu, le jury lui a donné la note de 16/20 avec la Mention Très bien. L’impétrant, a exprimé sa reconnaissance au corps professoral, à la Direction Générale de l’END, à la douane de son pays, à ses parents, camarades, amis et parents pour ses deux années de formation.

Nos réseaux sociaux

Connectez-vous  à nos réseaux sociaux et visiter nos pages officielles.

Nous contacter

Contacter nous aux :

  •  : 00 226 25 30 68 20

Newsletter

Souscrire au Newsletter de l'Ecole Nationale des Douanes